Histoires de Famille

Notre histoire

Le vignoble de Mallié Chante l'Oiseau est aussi une histoire familiale.

 

M. Roger Mallié épouse Mlle Josette Dupin en 1958. Ces deux enfants de vignerons, qui ont toujours travaillé la terre, s'installent dès leur mariage en tant que vigneron et commerçant. Avec leur petite épicerie située à Saint Macaire, ils vendent leurs vins, des fruits et légumes qu'ils produisent sur de petites parcelles. Mais dix ans plus tard, c'est le médecin qui pose un ultimatum à Roger :

   - "trop de surmenage, vous devez choisir entre le commerce ou la vigne !"

Vous l'avez deviné, son choix s'est porté sur la vigne et le vin.

 

Ce n'est que plus tard, en 1973, que Roger et Josette nomment leur vignoble « Château Chante l’Oiseau » qui compte alors 17 hectares.

Puis en 1979 leur fils Philippe Mallié (mon père) s’installe en reprenant l’exploitation qui totalise ainsi 25 hectares.

 

Plus tard, au début des années 90 avec ma maman Dany, ils déposent la marque « Château Mallié Chante l’Oiseau ». Le vignoble s'agrandit jusqu'au début des années 2000 pour totaliser ainsi 36ha de terres cultivées.


 

 

Nous (les enfants de Philippe et Dany) grandissons et travaillons désormais nous-aussi sur l'exploitation. Je 

(Julien) m'occupe de la vinification et des travaux de la vigne. Jérémy (mon frère) vend nos vins aux Halles de Biarritz, il vous accueille tous les jours avec plaisir.

 

En février 2010, je m'installe sur le vignoble en tant que Jeune Agriculteur, au poste de co-gérant exploitant.

Enfin durant l'hiver 2010/2011, notre famille décide de réagir face à la crise viticole qui s'est installée voilà maintenant dix ans. Il nous a fallu donc arracher au moins douze hectares de vignes.

 

En 2013, nous prenons un tournant vers une production respectueuse de l'environnement : l'Agriculture Biologique. Depuis, tous nos vins sont certifiés au label AB.

 

Triste année en 2021, le gel frappe profondément le vignoble. Roger (notre grand-père) décède au mois de mai. Ce sera le premier millésime que nous ne ferons pas ensemble. Au revoir papi. ❤️

 

Son départ inspirera la cuvée-hommage "Héritage", sans sulfite.

Beaucoup de soins a été porté pour cette cuvée sentimentalement importante :

  • étiquette travaillée localement par une amie graphiste,
  • la photo des mains de Josette et d'Elliot (4ème génération de vignerons peut-être...),
  • choix d'une bouteille esthétiquement différente des autres,
  • finition de la capsule à la cire rouge.

Josette était très fière de cette cuvée si spéciale, de l'hommage à Roger, de ce partage avec son arrière-petit-fils. Elle s'en est allée tranquillement au début de l'été 2022, nous laissant tous si tristes mais si fiers d'avoir mené ce projet de coeur au bon moment.

Longue vie à cette cuvée, et merci pour tous les souvenirs et conseils, mamie.